• Home
  • /blog
  • /Angels’ Bay Invest : des anges gardiens à la recherche de pépites!

Angels’ Bay Invest : des anges gardiens à la recherche de pépites!

Ce réseau se veut centré sur la sélection, l’investissement et l’accompagnement des jeunes pousses

 

Nice-Matin (Cannes) 

« Les investissements seront orientés vers des projets à haut potentiel de croissance de la région et en co-investissement avec les réseaux appropriés en France et à l’international. »

On l’a connu président du Sophia Business Angels. Depuis février, Mauro Dell’Orco et José Massol, président de Méditerranée Investissements, ont créé Angels’ Bay Invest, un nouveau réseau de business angels sur la Côte d’Azur et Monaco. Avec une ambition bien affichée : se focaliser sur l’investissement et l’accompagnement des jeunes pousses en fédérant les acteurs du financement de startups.

Pourquoi avoir créé Angels’ Bay Invest? Qu’apporte-t-il que vous ne trouviez pas au sein de Sophia Business Angels et Méditerranée Investissements? Dans le passé, le modèle des clubs de business angels était de créer et d’animer un écosystème autour des startups, un rôle devenu superflu en raison de la multiplication des acteurs et des événements dans le monde de l’innovation (incubateurs, des pépinières, des accélérateurs, des fonds d’investissement…). Désormais, la complexité des dossiers et la multiplicité des acteurs gravitant autour des jeunes pousses nécessitent l’émergence d’un hub “fédératif” du financement et de l’accompagnement ayant une taille critique, une puissance d’investissement importante, une démarche structurée et professionnelle pour permettre à tous une plus grande efficacité. José Massol, moi-même et d’autres membres des deux réseaux avons estimé qu’il fallait se recentrer : c’est dans cette logique que nous avons fondé Angels’ Bay Invest à Sophia. Il fait partie de la Fédération nationale France Angels et de la coordination régionale Angels PACA.

Quel est son objectif? Il est de renforcer la capacité de financement privé des startups en se focalisant sur l’investissement et l’accompagne-ment en termes de réseau, d’expertises et de stratégie à partir de l’entrée au capital des jeunes pousses innovantes et à haut potentiel. C’est établir des partenariats avec des fonds d’investissements publics, y aller en groupe pour s’assurer de la force du réseau et avoir des accompagnateurs « labellisés » ; c’est-à-dire des partenaires connus et de confiance.

Qui en sont les membres? Nous sommes une trentaine, issus du monde de l’entreprenariat – on vise la cinquantaine d’ici la fin de l’année. Nous sommes très impliqués dans l’accompagnement des entreprises, cherchons des deals via nos réseaux personnels et nos partenaires agréés, instruisons des dossiers, investissons, accompagnons, intervenons en capital dès le stade d’amorçage.

Quelle est votre zone d’action? Nous recherchons des pépites en PACA, Monaco et au-delà : de Montpellier à Milan en passant par Marseille, Sophia, Nice – avec aussi des ouvertures sur la France entière et sur l’étranger. Comment allez-vous procéder? Les propositions de deals nous arrivent de deux façons: soit autonome, on est contacté directement par les entreprises. Soit via les membres d’Angels’ Bay Invest, qui sont souvent des experts en leur domaine et qui, en relation permanente avec nos partenaires, sont nos sentinelles. Nous avons mis en place en amont un process de sélection des entreprises qui nous permet, à nous les investisseurs, de ne pas perdre du temps et de trouver la pépite et à l’entrepreneur d’être financé et accompagné. On veut éviter l’animation événementielle: faire pitcher des chefs d’entreprise sans être sûrs qu’ils nous intéressent.

Concrètement… Pour que cela fonctionne, il faut qu’il y ait dans la chaîne de rencontres avec l’entrepreneur, des sponsors, des coachs et des experts à même de nous confirmer que nous sommes en présence d’une pépite et de valider ainsi l’intérêt de l’investissement. Du coup, j’ai créé l’acronyme SCELPI pour labelliser nos deals : Sponsors, Coachs, Experts, Leaders et Potentiels Investisseurs. Les membres d’Angels’ Bay Invest expriment et filtrent préalablement leur intérêt à travers un vote sur les deals proposés. Puis ils se rencontrent lors d’une réunion mensuelle durant laquelle ils décident si l’entreprise est intéressante et s’ils sont disposés à investir. Si la proposition est cohérente avec nos objectifs, alors seulement on débute l’approche analytique avec l’entreprise. Les anges gardiens d’Angels’ Bay Invest tels que des entrepreneurs comme Pascal Péru, fondateur de EuroMIPS Systems, et Hervé Baujard, co-fondateur de Doremi Technologies ; des experts de l’Innovation et de l’entreprenariat comme Michel Bernasconi, directeur Global Entrepreneurship Initiative de Skema Business School, Hervé Gallaire, ancien CTO de Xerox et membre de l’Académie des Technologies…

Quels domaines vous intéressent ? Cela dépend des compétences et des intérêts de nos membres mais on couvre presque tous les domaines, avec une prédilection pour le médical et les nouvelles technologies.

Combien de deals avez-vous réalisé depuis la création d’Angels’ Bay Invest? Nous avons tenu trois réunions depuis février et avons trouvé deux deals qui sont en phase avancée d’instruction. Le but n’est pas la quantité mais la qualité. Surtout y aller en groupe, en co-réseau et en coinvestissement.

Quelle est la durée d’accompagnement ? Nous envisageons des investissements sur une durée plus courte que dans le passé, idéalement sur 3-5 ans.

PROPOS RECUEILLIS PAR KARINE WENGER

 

Voir l’article